AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 

 E T O I L E . D E C H U E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etoile Déchue
Admine qui mord.
C h e f d e l a L u n e

avatar

INSCRIPTION. : 10/07/2010

FICHE DU MINOU.
Relations:

MessageSujet: E T O I L E . D E C H U E   Sam 17 Juil - 22:45

P R E S E N T A T I O N . D ' . E T O I L E . D É C H U E .

    N O M . D E . V O T R E . C H A T : Etoile Déchue


    R A N G & S E X E : Chef, Féminin.


    A G E & C L A N : Trente-quatre lunes, du clan de la Lune, quelle ironie.

Role Playing Game.


D E S C R I P T I O N . P H Y S I Q U E :

« Les apparences sont parfois trompeuses. »
    Lorsqu'un chat la voit pour la première fois, il est submergé par son charme, il ne prête donc pas énormément d'attention à son gabarit. Par ailleurs, personne ne se doute, lors de la première entrevue avec la jolie femelle, que Déchue n'est autre qu'un chef. Le chef du clan de la Lune.
    En effet, elle est dotée d'un corps particulièrement beau. Un cadeau de la nature, disent certains. Sans doute, oui. Cependant, Déchue passe des heures à l'entretenir, afin qu'il soit toujours au meilleur de sa forme. Lorsqu'elle court, ses muscles roulent en dessous de sa peau, ses griffes plongent dans la terre avec une force incroyable. Oui car, malgré sa petite taille, elle est sans aucun doute la chatte la plus forte au combat des trois clans réunis. Mais, même si elle est dotée d'une force certaine, elle n'est pas infaillible. C'est d'ailleurs lors d'une bagarre qu'elle a hérité d'un cicatrice au dessous de l'épaule gauche, symétrique à la rayure qu'elle possède sur son autre membre. C'est son seul trophée de guerre, si l'on peut dire. Non pas qu'elle ne se soit battue qu'une fois. Bien loin de là. Seulement que son agilité lui permet d'éviter le plus gros des coups. Et d'être ainsi épargnée de toute trace future.
« Un visage, une force. »
    Sa tête est d'une rondeur incroyable, contrairement aux chats Norvégiens, à qui elle ressemble de part en part. Ses traits sont empreints d'un sérieux impressionnant, surtout lorsqu'elle est sur le champ de bataille. Mais ils sont semblables à son corps; d'une finesse et d'une beauté sans pareil. Son nez est clair, rose, et doté d'un léger stop, tandis que son museau est d'un blanc immaculé, fin, aquilin, tout comme ses innombrables moustaches. Son pelage plus foncé forme un M sur le dessus de son front, caractéristique qu'elle tient de son père. Deux petites oreilles encadrent ce visage plein de douceur, ce qui rappelle ses origines bâtardes. Sa gueule, bien dessinée, est grise; elle couvre deux rangées de dents blanches, bien alignées, parfaites pour trancher ses proies. A qui elle ne laisse aucune chance.
« Deux yeux, deux diamants. »
    Tels deux diamants, ses yeux sont d'une profondeur sans pareil. C'est certainement ce qui attire le plus l'attention chez elle. Son regard reflète la couleur du ciel, un jour d'été, à la plus chaude heure de la journée. Un bleu très particulier. Comme tout son être. Mais pas un bleu terne comme les autres chats. Non. Ce bleu est comme celui d'un océan infini, comme un lac calme à l'instar de celui près duquel son territoire est installé. Un simple regard lui suffit pour vous transpercer. Ses yeux sont comme taillés dans le saphir. Ils s'accrochent à vous tels deux aimants qui s'attirent ou se repoussent. Tout dépend des sentiments de Déchue à votre égard. Ce regard est capable de tout, d'un fusillade, de menaces, de tristesse, de larmes mais aussi de joie, de rires et bien d'autres. Les yeux sont le reflet de l'âme, parait-il.
« Veuillez me rendre ma queue, très cher. »
    Sa queue est d'un longueur incroyable, presque plus longue que son corps entier. Une rangée de poils gris foncé surplombe une couche de duvet pelucheux; lorsqu'elle la lève vers le ciel, le pelage de sa queue se divise afin que l'on puisse apercevoir une couleur beige foncé, tel un sol sec venant d'être humidifié par une brève averse. Elle semble aussi légère qu'une plume. Aussi fluide qu'un drapeau flottant dans le vent. Mais elle lui permet également un équilibre constant. Que pratiquement rien ne pourrait enfreindre.
« Coussinets de marbre. »
    Les pattes de la chef sont épaisses, à l'instar de celles des persans. Musclées, elles lui servent à garder le rythme de ses courses effrénées. Ses pieds sont ronds, blancs. Cette couleur est en parfaite harmonie avec celle, rose pâle, de ses coussinets qui, dans la pâleur de l'aube, paraissent de marbre. De toute cette douceur contrastent ses griffes acérées et bien plus tranchantes que des lames de rasoir. Mais aussi solides que la pierre, elles aussi.
« Un arc-en-ciel de couleurs. »
    Le pelage de Déchue montre une incroyable gamme de couleurs. Du blanc et du noir, tel un jeu de dames, incorporé dans du beige se transformant en brun foncé sous l'éclat lunaire. Toutes ces couleurs se reflètent sur sa robe avec une élégance incroyable. Ses flancs et son ventre sont d'un blanc impeccable, immaculé. Ses pattes sont également de la couleur de la neige, mais sont parsemées de taches plus foncées. Le reste de son corps, quant à lui, est d'un beige clair strié de noir et de brun, le tout formant une texture pareille à celle d'un tigre. Mais avec des couleurs lui permettant de se cacher aisément dans la végétation de son territoire. Toutes ses couleurs, de la plus terne à la plus chatoyante, sont magnifiquement répandues sur une couche de poils mi-longs remarquablement épaisse et lisse, ce qui permet à cette charmante demoiselle de pouvoir nager sans que l'eau n'atteigne sa peau.


D E S C R I P T I O N . M O R A L E :

« Etre ou ne pas être. »
    Etoile Déchue a toujours fait tourner les têtes. Et elle aime ça. Mais malgré sa petite taille, elle porte à merveille son tempérament de chef et, à vrai dire, elle impressionne. Déchue a toujours eu un fort caractère. Jamais elle ne s'est laissée faire par qui que ce soit. Mais peut-être qu'à force de foncer tête baissée, cela courra à sa perte. Enfin soit, jusqu'ici, ça a été un atout plutôt qu'un désagrément. Son rôle de chef lui a également permis d'acquérir une certaine maturité.
    Mais à part cela, qui est-elle vraiment ? Personne n'a jamais été capable de la cerner sous toutes ses facettes.
« Fréquentations et expressions. »
    Elle est dotée d'une intelligence assez sauvage. Disons très féline. Son instinct est souvent plus fort que le reste. A part cela, elle peut être très amicale mais aussi extrêmement indifférente. Voire glaciale. Tout dépend de son humeur. Et de ses affinités avec les personnes. Lorsqu'elle rencontre quelqu'un pour la première fois, elle reste sur ses gardes. Comme chaque chat, me direz-vous. Mais, contrairement à chaque chat, elle n'attend jamais que son interlocuteur prenne la parole. Soit elle entame la conversation − avec une certaine indifférence − soit elle passe à l'attaque, si l'autre n'est pas en respect du Code du Guerrier. Cependant, elle ne punit jamais sans être certaine qu'un acte a été commis. C'est ce qui fait d'elle une parfaite meneuse de clan.
« Humeurs et émotions. »
    Elle a toujours été d'humeurs très changeantes. En une journée, elle peut passer par la joie, le bonheur, la compassion, la tristesse, le remords, et bien d'autres, il est inutile de vous dresser une liste. Mais Déchue déguise souvent ses traits sous un masque d'indifférence, camouflant ses sombres pensées. Pensées revenant à sa défunte mère. Mais ses réels amis, et ils se comptent sur les pattes d'un chat, savent distinguer les réelles émotions de la meneuse de ses déguisements. Dans ses moments d'excès, elle fonce vers les Terres Libres, vers les Rochers de Glace, bien souvent. Là-bas, elle observe les étoiles. Lorsqu'elle rentre au camp, après plusieurs heures, elle est détendue et calme mais, malgré tout, elle n'oublie rien. Elle n'a jamais rien oublié.
« Philosophe ? »
    Souvent, on retrouve Déchue seule, perdue dans ses pensées. Il n'est donc pas étonnant que, alors qu'elle est en pleine discussion, elle se retrouve complètement déconnectée du monde. En effet, elle communique souvent avec ses ancêtres, comme tout membre de son clan, pense-t-elle. Lorsqu'elle s'adonne à ce genre de pratique, c'est avec Songe d'un Soir qu'elle le fait. Elle se sent plus en confiance qu'avec sa propre mère en compagnie de cette chatte étincelante comme un diamant. En parlant de Fleur de Printemps, sa mère elle aussi décédée, elle déteste lui adresser quelque pensée. Non pas qu'elle ne l'aime pas. Mais à chaque fois, cela ravive nombre de souvenirs tous plus déchirants les uns que les autres. Jamais elle ne l'oubliera, cependant.
H I S T O I R E :

« Dans la pouponnière. »
    Déchue se souvient d'énormément de choses qui ont eu lieu dans sa jeunesse. Notamment l'odeur fine du lait encore chaud, du pelage long et doux de sa mère, Fleur de Printemps, et de l'absence de frères et sœurs. En effet, elle n'en avait jamais eu. Non pas qu'ils soient morts mais elle est née chat unique, si je puis dire. Souvent, elle entendait Fleur de Printemps murmurer « Il est parti, je suis seule avec toi. Nous sommes seules. ». En effet, Griffe de Bambou, son père, s'est enfui quelques heures avant sa naissance, laissant la petite en compagnie de sa mère. Seules. Sa mère était sa copie conforme. Ou plutôt, elle était la copie conforme de sa mère. Pas tellement au niveau du caractère, plutôt au niveau physique. Lorsqu'elle se mettaient face à face, on aurait cru que l'une s'observait dans un miroir.
« Tout a basculé. »
    Patte Déchue avait 6 lunes. Le soir même, elle passerait son baptême. Revenant du tas de gibier - c'était d'ailleurs une des premières fois qu'elle consommait de la chair fraîche - elle aperçut sa mère. Sa mère ruée de coup par un gros mâle noir. Elle se rua sur lui. Mais que peut faire un vulgaire chaton contre un guerrier grand et puissant ? D'autres chats vinrent à la rescousse et le mâle finit par s'enfuir. Certains dirent qu'il s'en allait pour mourir mais Déchue n'y crut pas. Fleur de Printemps, malgré les soins attribués par le guérisseur de l'époque, ne respirait plus. Et ne respirerait plus jamais. La mère de Patte Déchue n'était plus. Un cri déchirant retentit, alors que la petite chatte rayée sanglotait sur le corps de sa mère. Elle ne pouvait y croire. Elle pensait d'ailleurs qu'elle était la responsable car, même si les autres tentèrent de l'en dissuader, elle disait que si elle n'était pas partie à cet instant, le criminel n'aurait pas agi. Elle resta ainsi deux jours entiers, couchée sur le corps de la défunte. Puis, elle dut l'enterrer. Certainement l'action la plus difficile de sa vie. C'est à ce moment que le clan des Etoiles vint à elle pour la première fois alors que, pour les autres chats, ce phénomène n'arrivait que lorsqu'ils avaient approximativement dix lunes. Elle revit Fleur de Printemps et depuis, c'est elle qui veille sur Déchue. Grâce à cela, le chaton qu'elle était a pu grandir et devenir une Guerrière.
« Mais ... »
    Depuis ce jour funeste, Déchue n'est plus la petite chatte pleine de joie et de bonne humeur. Non. Loin de là. Avec le temps, elle a réussi à cacher sa douleur par un masque, un masque de pierre, qui ne reflète presque aucune émotion. Il laisse seulement passer la joie, sentiment qui, croyez-moi, ne représente pas grand chose dans sa vie. Chaque vision de sa mère dans son esprit la tourmente; la chagrine au point qu'une déchirure se produit dans ses entrailles, séparant les deux moitiés de son cœur qu'elle s'efforce pourtant à raccommoder. Mais elle sait qu'elle n'y arrivera jamais. Car elle ne saura jamais faire son deuil. C'est pour cela qu'elle semble la détester. Oui, elle la hait presque. Parce que, si elle ne venait pas hanter ses songes et pensées, Déchue l'aurait probablement oubliée, du moins partiellement. Maudit soit ce clan des Etoiles.
    Cependant, pour se séparer des images venues du passé, elle est devenue brave et loyale, noyant ses sombres pensées dans sa solitude. Ce n'est que comme ça qu'elle a réussi à se fixer des objectifs, à renaître, et à, un beau jour - même si pour elle, tous les jours sont faits de tristesse et de pluie -, devenir lieutenante du clan de la Lune.
« Un tournant dans cette vie sombre. »
    Même si elle avait banni toute forme de joie dans son existence, elle était fière ce jour là. Non pas pour elle. Mais parce qu'elle savait que sa mère l'était. Elle le luit avait dit d'ailleurs, de sa voix chaude, douce et rieuse. « Bravo ma fille, je suis fière de ta réussite. ». Elle était montée sur le Promontoire pour découvrir avec effroi que l'assassin se tenait là, à l'entrée du camp; comme s'il l'attendait. Sans même avoir senti son corps se mouvoir, elle bondit sur le matou sombre et lui planta ses crocs dans la gorge. Elle mit toutes ses forces dans ce combat. Et c'est la rage dans les pupilles et les larmes aux yeux qu'elle tua cet adversaire. Toutes ces pensées étaient alors tournées vers sa mère, qui avait été vengée.
« Meneuse. »
    Ce triste passé a permit à Déchue de se forger un certain caractère. Nullement ambitieuse, glaciale, cynique parfois, rares étaient les quelques fidèles qui supportaient ses sautes d'humeurs régulières. Peut-être n'a-t-elle d'ailleurs aucun ami ... De toute façon, elle n'en a pas besoin. Soit, cela nous éloigne de son histoire. Devenue Etoile Déchue à la mort de l'ancien chef - qu'elle appréciait mais dont la mort ne l'avait guère bouleversé - elle prit le clan de la Lune en main. Guidant ceux-ci, apprenant à ceux-là. Elle devint une chef exemplaire, remplissant son devoir au fur et à mesure que les jours s'écoulaient, se battant avec autant de hargne que si la vie de sa mère était de nouveau en danger. Elle n'a d'ailleurs pas encore perdu de vie; craignant par dessus tout cet instant, durant lequel elle devrait communiquer avec nos aïeuls.
    Mais un jour, elle découvrit la sombre vérité. Une nouvelle encore plus bouleversante que l'entièreté de sa vie. Une nouvelle qui la fit se détester elle-même : l'assassin de Fleur de Printemps n'était autre que ... Son père.
In the Real Life.

    P U F : Cloud.
    P R E N O M : Manon.
    D A T E . D E . N A I S S A N C E : Personne de connaitra l'âge de la fonda ! Mouahaha.
    T O N . A V I S . S U R . L E . F O R U M : //
    C O D E . V E N A N T . D U . R E G L E M E N T : Validé par moi-même. What a Face
    C O M M E N T . T U . A S . D E C O U V E R T . W L : C'est moi qui l'ai créé // SBAFF //.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

E T O I L E . D E C H U E

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WARRIORS LEGEND. :: BEFORE. :: PRESENTATIONS. :: Validées.-